La liposuccion du cou et du double menton

Auteur : Dr David Picovski. Dernière mise à jour et vérification scientifique le 04/02/2020.

Liposuccion du cou

Qu’est-ce qu’une liposuccion du cou et du double menton ?

Définition

Une liposuccion du cou consiste à supprimer par aspiration les excédents graisseux localisés dans la région du cou (région cervicale), du menton (région sous mentonnière) et de la mâchoire inférieure (région sous mandibillaire).

Cela permet d’affiner le bas du visage en diminuant le volume du cou, en mettant en valeur les contours inférieurs de la mâchoire et de restaurer l’angle physiologique cervico-mentonnier (angle entre le cou et le menton).

Régions du cou pouvant être traitées par liposuccion

Régions du cou pouvant être traitées par liposuccion. La lipoaspiration des zones ci-dessus permettent de restaurer l’angle entre le cou et le menton (angle cervico-mentonnier)

A qui s’adresse cette liposuccion du bas du visage ?

Une liposuccion du cou s’adresse principalement aux patients, hommes ou femmes, qui présentent un double menton ou qui trouvent leur cou empâté en raison d’une “lipomérie” (surcharge graisseuse localisée). Si la peau du cou est distendue, un lifting cervical (du cou) est envisagé en complément.

Avant-après : la liposuccion du cou en quelques photos

Lipoaspiration du cou combinée à un lifting cervical chez une femme

Lipoaspiration cervicale combinée à un lifting cervical chez une femme de 50 ans (pour une remise en tension de la peau du cou et restauration de l’angle cervico-mentonnier)

Liposuccion du cou combinée à un lifting cervical localisé chez un homme

Liposuccion du cou combinée à un lifting cervical localisé (mini-lifting) chez un homme

Voir aussi : photo avant après liposuccion du cou

La liposuccion est-elle indiquée pour un goitre ?

La liposuccion n’est pas indiquée pour traiter un goitre qui est une affection de la glande thyroïde et non un excès de graisse. Elle ne peut ni traiter un problème hormonal ou glandulaire ni un relâchement cutané important.

La liposuccion est une intervention efficace dont il faut bien comprendre les indications. Elle supprime de manière locale et définitive les cellules qui stockent la graisse, les adipocytes. Ces cellules ne se renouvelant pas, la zone traitée voit son volume diminuer définitivement.

Quel est le prix d’une liposuccion du cou ?

Le coût d’une liposuccion du double menton peut-il être remboursé ?

Dans de rares cas, une liposuccion du cou peut être prise en charge par la sécurité sociale. Cela concerne les cas où où il existe un trouble pathologique dans la répartition des graisses: « lipodystrophie » suite à une prise de médicament et certaines maladies constitutionnelles comme la maladie de Launois-Bensaude.

Dans les autres cas, la lipoaspiration du cou est un acte considéré comme purement esthétique et n’est donc pas remboursée par la Sécurité Sociale.

Comment connaître le tarif de l’intervention ?

Le chirurgien établit un devis précis lors de la consultation préalable (en prévoir une à deux). Il faut également prévoir une consultation avec le médecin anesthésiste et un délai de réflexion prévu par la loi de 15 jours.

Comment se déroule une liposuccion du cou ?

Principe

Pour une liposuccion du cou, le chirurgien intervient au niveau des parties latérales basses du cou, sous le menton et le long de la mâchoire inférieure. Il peut également associer son geste à un autre traitement du double menton (lifting cervical ou lifting du cou, génioplastie).

Généralement, on pratique 3 incisions (de 2 à 3 millimètres) pour introduire la canule en mousse :

  • 1 sous le menton (médiane, au niveau d’un pli naturel que l’on appelle « pli sous mentonnier »)
  • 2 sous l’angle des mâchoires (latérales)
Zones des incisions possibles pour une liposuccion du cou

Zones des incisions pour une liposuccion du cou

Ces incisions punctiformes (c’est à dire de la taille d’un point millimétrique) seront quasi-introuvables au bout d’un an.

Le secret pour avoir un résultat harmonieux et naturel avec la meilleure rétraction cutanée possible, est d’utiliser les plus fines canules possibles (3 mm voire moins). La lipoaspiration devra être homogène et concerner la graisse profonde sur une peau cervicale de bonne qualité (c’est à dire élastique). Ces éléments sont nécessaires et permettent d’éviter, dans bon nombre de cas, des gestes plus importants comme un lifting cervical (réservé le plus souvent après la cinquantaine).

Avantage

Cette opération de lipoaspiration possède 2 avantages principaux. Elle permet de retirer la graisse durablement, les cellules graisseuses ayant un pouvoir de régénération très limité. Ces adipocytes aspirés peuvent, au besoin, être réinjectés dans une autre partie du visage (lipofilling) en vue de combler une dépression ou un creux dans les joues, les cernes, les sillons naso-géniens.

Il faut cependant éviter les déceptions du résultat en posant précisément les indications. En effet, une liposuccion du cou seule n’a d’efficacité que si l’état cutané le permet.

Convalescence

A la suite de l’opération, il peut en résulter un œdème et des bleus qui persisteront environ 1 à 2 semaines. Les complications sont rares : surface cutanée irrégulière, infection locale, œdème prolongé.

Résultats

Les premiers résultats sont observables dès le retrait des pansements mais il faut attendre 2 à 3 mois pour un résultat définitif.

A qui s’adresser pour une liposuccion du cou ou du double menton à Paris ?

Pour une intervention sur Paris, le Docteur Picovski vous garantit un suivi consciencieux et prévenant. Vous pouvez le joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations post-opératoires sont comprises dans son forfait, vous pouvez revenir aussi souvent que vous le souhaitez.

Références :

  • La Fiche de la société Française de chirurgie Plastique et Esthétique sur la lipoaspiration
  • Le dossier d’information ISAPS sur la liposuccion

Galerie Photo