Vous souhaitez consulter :

Se faire recoller les oreilles: l’otoplastie

otoplastie (chirurgie des oreilles)

Vecteurs de remarques désobligeantes pour certains, sources de complexes pour d’autres, les oreilles décollées peuvent être source de conflits scolaires ou de gêne sociale…

Adulte, il est souvent difficile de confier aux autres les problèmes que les oreilles décollées, trop visibles de face, ou trop proéminentes occasionnent.

Qu’est ce que l’otoplastie ?

L’otoplastie est l’opération chirurgicale permettant de corriger l’aspect inesthétique des oreilles décollées en remodelant le cartilage. Qu’elle soit esthétique ou réparatrice, elle vise à obtenir un recollement définitif, symétrique et naturel des oreilles afin de retrouver une allure plus harmonieuse au niveau du visage. Cette intervention est généralement réalisée sur les deux oreilles mais il arrive qu’on puisse constater une asymétrie (une seule oreille étant touchée ou les deux dans des proportions différentes). On parle ainsi d’otoplastie bilatérale ou unilatérale.

Exceptionnellement, l’otoplastie peut permettre de corriger voire reconstruire d’autres anomalies comme l’absence d’un pavillon d’oreille.

Qui est concerné ?

Tout adulte quel que soit son âge présentant des oreilles décollées pouvant être le reflet d’anomalies anatomiques a la possibilité de recourir à l’otoplastie.

Chez les enfants, il est recommandé d’attendre l’âge de 7 ans afin que la croissance de l’oreille soit quasiment achevée. De plus, l’anesthésie locale est plus facilement utilisée après 7 ans.

La plupart du temps, les enfants victimes de moqueries notamment lors de la scolarisation émettent la volonté d’avoir recours à l’otoplastie. La chirurgie esthétique des oreilles permet de mettre un terme aux quolibets et aux complexes. Le chirurgien plasticien doit néanmoins s’assurer que la demande d’intervention n’émane pas des parents, mais de l’enfant.

Comprendre les causes

pour comprendre l'oreille décollée

Pour comprendre le mécanisme du décollement

L’opération des oreilles décollées peut corriger trois types de malformation du cartilage qui peuvent être plus ou moins associés :

  • Une taille excessive du cartilage central (cartilage de la conque). Cette hypertrophie accentue l’écartement de l’oreille par rapport au crâne.
  • Le défaut de relief situé à la partie supérieure de l’oreille (défaut de plicature de l’anthélix) dévoilant un aspect trop lisse, déplissé de la partie haute du pavillon de l’oreille.
  • L’angulation excessive entre le pavillon de l’oreille et le crâne, qui peut participer également à un aspect de décollement des oreilles.

Considérée comme une intervention courte, l’otoplastie permet de mettre définitivement un terme à des complexes souvent pesants. Elle traite toutes les déformations auriculaires comme les oreilles décollées, malformées ou trop proéminentes. L’objectif est ainsi d’éliminer les disgrâces en travaillant le cartilage, les plicatures et les reliefs pour obtenir des oreilles symétriques, joliment proportionnées et retrouver une physionomie harmonieuse. Dissimulées dans les replis en arrière de l’oreille, les cicatrices d’incisions ne sont pas visibles.

Comment préparer l’intervention

Avant de se faire recoller les oreilles, il est indiqué d’avoir au moins 1 à 2 consultations préopératoires avec votre chirurgien esthétique.

La consultation en amont permettra au chirurgien de :

  • Procéder à un examen attentif de la déformation des oreilles ainsi qu’un bilan photographique.
  • Établir un bilan préopératoire et un diagnostic après avoir déterminé quels sont les différents défauts de l’oreille à corriger.
  • Déterminer les motivations du patient.
  • Décider avec le patient du type d’anesthésie.

En cas d’anesthésie autre que purement locale, le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention.

Le chirurgien vous remettra à ces occasions un devis détaillé et personnalisé précisant les modalités de son intervention (voir les prix d’une otoplastie).

L’assurance maladie prend en charge l’opération dans la mesure où:

  • Le décollement est avéré. Les oreilles décollées sont ainsi considérées comme une malformation congénitale.
  • Le décollement entraîne une gêne psychologique et sociale importante.

Les éventuels compléments d’honoraires sont à la charge du patient ou de sa mutuelle selon le contrat souscrit. Les autres cas sont jugés comme des demandes esthétiques et ne sont pas pris en charge.

Résultat de l'opération d'une otoplastie bilatérale

Résultat de l’opération d’une otoplastie bilatérale

Les recommandations pré-opératoires

  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.
  • Toute prise de tabac devra être éviter avant l’intervention.
  • La tête et les cheveux seront soigneusement lavés la veille de l’opération.

Quelles sont les différents types d’anesthésies utilisés ?

C’est le chirurgien qui décidera du mode d’anesthésie à adopter en tenant compte de la tolérance et de l’âge de son patient. Trois anesthésies sont alors envisageables :

  • Anesthésie locale pure : Afin d’insensibiliser les oreilles avec l’injection d’un produit anesthésiant (rester à jeun n’est nullement nécessaire avant l’intervention).
  • Anesthésie locale approfondie : par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse (anesthésie « vigile » ou « neurolept-analgésie »).
  • Anesthésie générale classique : durant laquelle vous dormez complètement. Ce type d’anesthésie est réalisée plus volontiers chez les patients émotifs ou au cas par cas chez les enfants.

En l’absence d’anesthésie locale : un médecin anesthésiste devra être consulté maximum 2 jours avant l’opération.

Avant une anesthésie locale approfondie ou générale, il faudra être à jeun (ne rien manger, ni boire, ni fumer) 6 heures avant l’intervention.

Résultat d'une chirurgie des oreilles décollées

Résultat d’une chirurgie des oreilles décollées

La technique

Elles varient selon les chirurgiens et la morphologie de l’oreille.

Dans tous les cas le chirurgien plasticien devra procéder à :

  • Une incision cutanée: en arrière de l’oreille se situant généralement dans le pli naturel c’est- à -dire dans le sillon placé à l’arrière de l’oreille (sillon retro-auriculaire) et laissant une cicatrice à peine visible.
  • Une dissection: permettant le décollement cutané pour accéder au cartilage.
  • Un remodelage cartilagineux: par une plastie du cartilage, le chirurgien corrige les anomalies et façonne les structures. Le principe est de recréer ou d’améliorer les reliefs naturels (création ou majoration du pli de l’anthélix), maintenus par de fines sutures enfouies. Parfois, des résections du cartilage (retrait notamment d’un fuseau de cartilage au niveau de la conque) sont nécessaires. Enfin, le repositionnement du pavillon est réalisé, l’oreille se place près du crâne, le décollement est rectifié. Si nécessaire, le praticien peut selon les cas effectuer une diminution de la taille de l’oreille.
  • La vérification d’une symétrie parfaite: quant au recollement des oreilles. De face et de profil, le pavillon auriculaire doit se positionner en parfaite adéquation avec le visage;  il doit être « recollé » de face et de dos, avec des courbes harmonieuses et naturelles de profil.
  • La réalisation des sutures : classiquement, des fils résorbables sont utilisés; il n’est de ce fait pas nécessaire de les retirer.
  • La pose des pansements : il est réalisé grâce à des bandes élastiques (bandes velpeau) autour de la tête afin de protéger et maintenir les oreilles en bonne position.

La durée de l’intervention est de 45 mn à 1h selon les malformations traitées et selon le recollement des oreilles concernées (otoplastie unilatérale ou bilatérale). L’hospitalisation est le plus couramment effectuée en ambulatoire (sortie le jour même).

recollement-oreille

Ci-dessus résultat d’un recollement des oreilles par correction de l’hypertrophie de la conque et du défaut de plicature

Les suites opératoires immédiates

  • Les douleurs modérées (généralement les premières 24h) sont atténuées à l’aide d’antalgiques classiques et d’anti-inflammatoires.
  • Le pansement est retiré le premier jour, au profit d’un pansement plus léger à porter notamment la nuit pendant un dizaine de jours.
  • Des ecchymoses et oedèmes (gonflement) transitoires peuvent survenir et dissimuler les nouveaux reliefs. Ces symptômes de suite opératoire s’atténueront avec le temps.
  • Aucun fil n’est à retirer mais un bandeau de contention devra être porté au retrait du premier pansement, nuit et jour pendant 8 à 15 jours, puis uniquement la nuit pour une durée d’un à deux mois.
  • Un arrêt de travail de 3 à 7 jours est recommandé.
  • Le chirurgien doit être prévenu en cas de majoration de la douleur.

Le résultat est définitif au bout de 2 à 3 mois, après la fonte de l’œdème et le temps que les tissus s’assouplissent.

Conseils post-opératoires

  • Au cours des premiers semaines suivant l’intervention, il convient de ne pas exposer les oreilles opérées à des températures froides qui pourraient entraîner des gelures (par un possible manque de sensibilité transitoire).
  • Éviter l’exposition au soleil durant la période de cicatrisation.
  • Pas de bains de mer ou piscine pendant 6 semaines (la douche est autorisée, même conseillée dès le lendemain pour une bonne hygiène de la région retro-auriculaire (et lutter contre toute macération lors du port du bandeau).
  • Tout effort physique et activités sportives sont proscrites durant 15 jours.
  • Dans la phase post-opératoire, éviter le port des lunettes (ou disposer les branches plus au-dessus). En effet, le positionnement des branches peut altérer le processus de cicatrisation.

Quelles sont les complications ?

En dehors du risque anesthésique statistiquement faible lors d’une intervention sous anesthésie locale assistée ou générale, les complications sont très rares mais possibles telles que :

  • Un saignement persistant et nécessitant une petite ré-intervention pour l’arrêter.
  • Un hématome nécessitant une évacuation.
  • Une infection fort heureusement très rare mais nécessitant un traitement efficace (antibiothérapie).
  • Une nécrose cutanée notamment en cas de tabagisme important.
  • Une cicatrice anormale mais indépendante des sutures du chirurgien.

Cette cicatrice, rouge, hypertrophique évoluant vers une cicatrice épaisse de type « chéloïde » devient gênante et fera l’objet d’injections de corticoïdes visant à diminuer l’épaisseur de la cicatrice. Ce risque survient de manière plus fréquente chez les adolescents. Dans certains cas la « chéloïde » sera reprise chirurgicalement.

Imperfections de résultat

Dans la grande majorité des cas, les patients sont très satisfaits, tant sur le plan esthétique que sur le plan psychologique. Néanmoins, des petits défauts peuvent apparaître au fil des mois mais restent très discrets tels que :

  • Une légère asymétrie suite à une cicatrisation évoluant différemment d’une oreille à l’autre.
  • Des irrégularités de reliefs, en cas de mauvaise cicatrisation du cartilage.
  • Une plicature un peu trop saillante ou au contraire une insuffisance de résultat.
  • L’apparition de fils visibles sous la peau.

Ces défauts sont rares et lorsqu’ils surviennent sont relativement discrets. Le (ou la) patient(e) pourra avoir recours à une retouche pratiquée sous simple anesthésie locale.

Les cicatrices

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des cicatrices. Situées dans le sillon rétro-auriculaire (derrière l’oreille), elles sont très peu visibles. Dans quelques cas rares, chez des patients présentant une hypertrophie importante, la correction imposent une cicatrice additionnelle sur la face antérieure de l’oreille, cachée dans les reliefs.

Les cicatrices peuvent apparaître un peu rosées et leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) ne peut s’observer qu’au bout de 6 à 12 mois, la maturité cicatricielle étant un processus progressif.

Il est conseillé d’éviter l’exposition au soleil les premiers temps afin d’obtenir une bonne cicatrisation et éviter ainsi le risque dyschromie (trouble de la pigmentation).

Pour en savoir plus…

Avant et après une otoplastie >
Déroulement de la chirurgie des oreilles décollées >
Résultats d’une opération des oreilles décollées >
Prix de l’opération >

Pour une otoplastie à Paris, le Docteur Picovski vous garantit un suivi consciencieux et prévenant. Vous pouvez le joindre à tout moment, 24h/24, pour toute question post-opératoire. Les consultations post-opératoires sont comprises dans son forfait, vous pouvez revenir aussi souvent que vous le souhaitez.

Article rédigé par le Dr David Picovski - Dernière mise à jour le 25 novembre 2016

Commentaires (41)

  • Thierry dit :

    Bonjour monsieur ,
    J’aurais voulu savoir si il existait éventuellement une opération de chirurgie esthétique permettant la diminution de la taille des oreilles. Je tiens à vous préciser que je ne souhaite pas recoller mes oreilles, elles ne sont pas décollées mais que je veux bien en rétrécir leur taille depuis maintenant quelques années , je pense que le moment est désormais venu .
    En espérant votre réponse .
    Mes salutations ,

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il faut savoir que pour réduire la taille d’une oreille il faut réaliser une cicatrice atypique ce que je vous déconseille. En effet, cette cicatrice (transversale transfixante) peut être voyante car elle se trouve aussi bien devant que derrière l’oreille…. ce qui risque de ne pas être très discret… Parfois, selon les cas, pour éviter cela , on peut agir l’ourlet en corrigeant ou sur-corrigeant le défaut de plicature de l’anthélix.
      Dans une opération classique, la cicatrice est cachée derrière l’oreille (cicatrice retro-auriculaire) et le recollement fait que celle-ci n’est plus visible…
      Cordialement

  • Patrick dit :

    Bonsoir,
    J’ai subi une otoplastie le 11 decembre dernier par un de vos confrere et mes oreilles commencent à se decoller!!
    comment expliquer ce decollement, plus important pour l oreille gauche que droite, est ce dû au fait qu elles etaient très décollées ??? (peut etre par ce que je les voulais TRES RECOLLEES?!) je n ai pas eu le temps d en profiter…!!
    combien de temps dois je attendre pour faire des retouches ?
    JE VOUS REMERCIE DE VOTRE REPONSE
    Cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est possible et normal qu’un décollement modéré après l’intervention se fasse c’est d’ailleurs pour cela que le chirurgien plasticien lorsqu’il réalise une chirurgie des oreilles décollées tend à toujours légèrement toujours surcorriger les choses. De même, en fonction de l’œdème, un coté peut être un peu plus gonflé et donner une impression d’asymétrie. Après, tout cela s’arrange habituellement. Également, tout dépend également de l’importance du décollement secondaire. S’il s’agit effectivement d’un décollement secondaire quasi-total, il est possible qu’une reprise chirurgicale soit nécessaire pour une retouche ou un complément de correction. Généralement, il est bien d’attendre 3 à 6 mois afin d’avoir une stabilité des tissus (stabilité cicatricielle) pour pouvoir agir et façonner le cartilage à sa convenance. Si vous souhaitez, vous pouvez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Cordialement.

  • Sandra dit :

    Bonjour,
    Je souhaitais savoir s’il était possible de recoller seulement le haut de l’oreille sans toucher au reste de l’oreille?
    Cordialement,

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Un recollement de la partie haute de l’oreille est tout a fait corrigeable, et cela sans toucher au reste de l’oreille. La cicatrice pour la correction de cette petite malformation se fait derrière l’oreille. Cette déformation est le plus souvent liée à un ourlé trop important au niveau du cartilage qui entoure l’oreille (hélix) et/ou un défaut de pli au niveau du cartilage sous jacent que l’on appelle anthélix. Le plus souvent, la correction se fait en traitant ces 2 composantes. l’operation se deroule la plupart du temps sous anesthésie locale. Si vous les souhaitez vous pouvez m’envoyer des photos via le formulaire. Cordialement

  • Questions dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir :
    1) s’il existe un âge limite pour bénéficier de l’otoplastie ? ( j’ai 62 ans)
    2) A cet äge, les risques de cicatrisation sont-il accrus et plus longs ?
    3) A cet âge, peut-on envisager une demande d’entente préalable à la SS et si oui, a-t-elle la chance d’aboutir ?
    4 ) En cas d’opération simple ( recollement seul du cartilage du lobe supérieur décollé ), quel est le tarif approximatif ?
    5) Y -a-t-il des examens préalables à l’opération ( analyses, radios etc.)
    Merci d’avance pour les infos

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      J’ai bien reçu votre mail et je vous en remercie. Il n’existe pas de limite d’âge pour pratiquer une otoplastie. Généralement, cette intervention se pratique sous anesthésie locale ou anesthésie locale assistée et dans ce cas, l’anesthésiste doit vous examiner (minimum 48h avant l’intervention) pour donner son feu vert.
      A cet âge (qui est un jeune âge) la cicatrisation ne pose aucun problème ; au contraire se sont les otoplasties sur les adolescents qui risquent de poser problèmes sur le plan de la cicatrisation (à cet âge le risque de cicatrices hypertrophies ou chéloïdes est plus important). Il est important avant toute intervention d’arrêter aspirine et tabac comme pour toute intervention. Pour ce qui est de la prise en charge, celle-ci sera automatique s’il existe des arguments anatomiques vrais. Le plus souvent ceux-ci sont objectivés par une photographie avant/après intervention et il n’est pas nécessaire, d’envoyer une demande d’entente préalable à la sécurité sociale. Pour ce qui est de la 4ème question, il s’agit très probablement d’un défaut de plicature de l’anthélix. Généralement il faut compter dans les 1850 euros (cette somme pouvant être prise en charge partiellement ou en totalité selon votre contrat de mutuelle). Je devrais pour cela vous rédiger un devis avec le codage CAMA 013 qui vous servira à connaitre le taux de remboursement de votre mutuelle.
      Pour ce qui est des examens à réaliser avant l’intervention, il s’agit du bilan préopératoire classique (bilan biologique au minimum) et autre bilan en fonction de vos antécédents. Si vous souhaitez une anesthésie locale assistée que l’on appel neurolept analgésie une consultation d’anesthésiste servira à prévoir l’ensemble des bilans avant de pratiquer cette intervention. Cette opération se déroule en ambulatoire, c’est-à-dire que vous entrez le matin et ressortez le jour même. Seul un pansement est à garder la première nuit ; le lendemain celui-ci est définitivement retiré. Les douches sont autorisées dès le lendemain. Il faudra compter 5 à 7 jours avant les oreilles ne soient plus le siège d’œdème et soient « présentables » (à moins que vous ne puissiez les cacher les premiers jours par vos cheveux). Il n’y a aucun fils à retirer puisque ces derniers sont résorbables.
      Je reste à votre disposition.
      Cordialement,

  • Stephanie dit :

    Bonjour,
    J’ai 32 ans et je traîne le complexe des oreilles decollees depuis toujours (problème génétique, mon père et ma sœur ont le même souci). Mes parents n’ont jamais voulu corriger ce défaut (peur de l’opération). J’ai pris RV avec un chirurgien Orl a l’hôpital, j’ai au préalable consulte mon généraliste qui m a dit de consulter un psy et d’apprendre à vivre avec vu mon age, elle a refusé de me donner une ordonnance. A l’hôpital aujourd’hui, le chirurgien m’a dit que les plis de mes oreilles étaient très bien ourlées et qu il ne pouvait rien faire. Je lui ai demande si un chirurgien esthétique pouvait s’occuper de moi et il m’a dit que le résultat serait moche. Comme j’etaJe pense que j’ai juste un problème au niveau de l’angulature,

  • Stephanie dit :

    Pardon, je reprends mon message, je pense que mon décollement vient de l angulation trop importante entre le pavillon et le crâne mais surprise par la réponse du chirurgien tout a l’heure et le fait qu il prenne immédiatement conge, j’en ai pas eu le temps de lui poser des questions supplémentaires. J’ai l’impression qu on à plus essaye de me dissuader, la priorité étant donne aux patients physiquement malades (économie sécu oblige..). Bref, je ne me vois pas en rester la. J’ai déjà beaucoup pris sur moi pour aller voir des médecins, je suis determinee a me faire operer, que pensez vous de mon cas ? Qui dois je consulter ? Merci d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’ai bien lu votre message et j’aimerais bien vous aider mais pour une opération il me faut des arguments anatomiques… Pouvez-vous m’envoyer des photos via le formulaire pour que je puisse vous dire si chirurgicalement une solution est possible ? je reste à votre disposition. Cordialement

  • Lucilili dit :

    Bonjour
    Ma nièce de 8 ans à eu une otoplastie fin janvier, malheureusement son oreille droite s’est redecolée. Si elle doit subir une nouvelle intervention pour re- corriger ce décollement, est ce- que ses parents vont devoir payer la nnouvelle intervention ? ( gros dépassement d’honoraire )

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Il est peu probable, si un nouveau décollement survient, que les choses puissent s’améliorer spontanément. Une nouvelle intervention peut être envisagée mais il est important d’attendre plusieurs mois afin d’obtenir une maturité cicatricielle pour que les tissus puissent à nouveau être façonnés. Cette intervention pourra être prise en charge par la sécurité sociale et l’idéal serait d’en parler au chirurgien qui a opéré votre nièce. Je reste à votre disposition si vous souhaitez m’adresser des photos afin que je vous réponde plus précisément.Cordialement

  • Yannick dit :

    J’aimerais savoir combien coûterais une otoplastie et si je peut me la faire à 15 ans.
    A l’école je ne me fait pas insulté mais ça reste pour moi un gros complexe.Donc comment en informé mes parents.
    Si vous voulez des photo pour plus de presision sur le prix contacter moi à l’adresse mail thomas_yannick@orange.fr
    merci

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je comprends votre gêne qui peut être importante notamment en raison des moqueries à l’école…. L’otoplastie est prise en charge par la sécurité sociale. Toutefois, avant d’envisager une éventuelle intervention, il est obligatoire d’informer vos parents car vous êtes mineur..
      L’idéal serait que vous consultiez un chirurgien plasticien (accompagné d’au moins d’un de vos parents) afin que vous puissiez connaitre les tenants et les aboutissants de cette opération.
      Pour ce qui est des photos, je vous conseille plutôt une consultation par un chirurgien plastique qui pourra faire un examen clinique complet et quantifier votre gêne. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • yannick dit :

    merci beaucoup.
    je vais suivre vos conseils.

  • Stephanie dit :

    Bonsoir,
    Suite à mon message du 20 février dernier, je vous confirme mon opération prévue dans deux mois par un de vos confrères chirurgien réparateur. L’examen a montre que j’avais bien un décollement et un défaut de plicature de l’anthelix, ce qui prouve que j’ai bien eu des informations erronées de la part du chir ORL. Mon opération est prise en charge à 100%.
    Je vous remercie pour votre retour et vous souhaite bonne continuation, merci pour votre site qui contient les informations précieuses d’un expert de l’esthétique !

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Merci beaucoup pour votre commentaire. Je vous souhaite une très bonne intervention. Je reste à votre disposition si vous aviez d’éventuelles autres questions. Cordialement.

  • matilde dit :

    Bonjour
    En 2006 j ai subi une otoplastie des deux oreilles il s’avère que l oreille droite est restée trop colle et la gauche c est décolle de ce fait mon chirugien m a réopérer l oreille gauche mais cette opération a était a nouveau un échec j ai donc une belle asymétrie , étant donné que je suis vraiment complexer j ai pri rdv la semaine dernière avec un nouveau chirugien pour me refaire opèrer de l oreille gauche et l.opération a lieu en juin. Pensez vous qu il y est de fortes chances que se soit a nouveau un échec ou bien il est possible que cette opération soit la bonne ? Merci d avance

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Merci pour votre commentaire. Il faudrait bien comprendre le mécanisme de la récidive du décollement (l’hypertrophie du cartilage de la conque n’a pas été traité ?, récidive du défaut de plicature de l’anthélix ?) mais je pense que si les choses sont bien analysées et correctement faites, il n’y a pas de raison pour que cette fois ci la correction ne soit pas définitive.
      Je reste à votre disposition si vous avez des questions supplémentaires. Cordialement

  • Cécilia dit :

    Bonjour je me suis fait opère jeudi donc sa fera une semaine demain…mais j ai toujour mal a mon oreille droit qui a énormément gonflé et sa me fait une douleur comme si j avais une otite…dans combien de temps sa va partir est ce que c est grave ou pas….

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Avoir une oreille droite douloureuse et gonflée une semaine après l’intervention n’est pas normal. Il faudrait que vous consultiez votre chirurgien ou que vous m’adressiez des photographies via le formulaire de contact pour que je puisse avoir un premier avis sur les signes inflammatoires. Pour ce qui est de cette douleur évoquant une otite, il faudrait éliminer une otite externe qui peut être liée à un conduit auditif « bouché ». L’idéal serait que vous consultiez et notamment que vous vous rapprochiez du chirurgien qui vous a opéré.
      Je reste à votre disposition. Cordialement

  • matilde dit :

    Je vous fait part du compte rendu de la première opération il a effectué un abord postérieur du pavillon auriculaire gauche et il a mit en place un point de prolène 4/0 au niveau de la partie supérieur de l anthelix pour augmenter la plicature. Comme cela n’a
    Pas fonctionné il m a proposé de me faire 2 nouveaux points en anestesie local et malheuresement ca n a pas tenu ..

    • Dr Picovski dit :

      Rebonjour. Si une nouvelle intervention venait à être décidée, il faudrait bien fragiliser le cartilage (anthelix) ceci afin d’éviter toute récidive , et ce d’autant plus que le cartilage , dejà opéré à plusieurs reprises, doit être dur et fibreux….
      Egalement, il faudra mettre pas seulement 2 mais plusieurs points (en cadre) de prolene 4/0 voir plus gros 3/0… pour que cette intervention soit la dernière …
      Je reste à votre disposition. Cordialement

  • matthieu dit :

    Bonjour, ayant les oreilles légèrement décollées mais le visage fin cela saute aux yeux et me dérange depuis mon enfance, j’ai maintenant 25 ans et pense à me faire opérer, je voudrais savoir dans quelle mesure cette opération peut être prise en charge par la sécurité sociale et ma mutuelle en complément? dans le cas ou la prise en charge n’est pas possible combien coute ce type d’opération?
    merci d’avance pour votre réponse. bien cordialement

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Une opération correctrice des oreilles décollées est prise en charge lorsqu’il existe un véritable décollement entrainant une gêne psychologique. Vous parlez d’oreilles «légèrement» décollées et cela dépend peut être du mécanisme qu’il faudrait analyser : hypertrophie conquale (du cartilage central appelé conque au centre de l’oreille) ou défaut de plicature de l’anthélix … Que ce soit pour une prise en charge ou pour un traitement chirurgical il faut un décollement manifeste et c’est à l’appréciation du chirurgien. Pour ce qui est du remboursement des honoraires, cela dépend du contrat de mutuelle que vous avez souscrit (vous pouvez regarder votre contrat de mutuelle sur la ligne hospitalisation en clinique conventionnée pour connaitre votre taux de remboursement, le codage est CAMA 013 pour traitement bilatéral). Pour ce qui est de l’indication opératoire, du type de correction à apporter et du tarif, vous pouvez si vous le souhaitez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • sylvie dit :

    Bonjour,

    Mon fils 10 ans a eu une otoplastie il y a 15 jours pour refaire la plicature de l’oreille droite uniquement. Après retrait des points hier, je vois que cette oreille est asymétrique par rapport à l’autre et trop près du crâne par rapport à la gauche (effet un peu écrasé). Sachant que les pansements et points ont été retirés hier, j’ai conscience que le résultat ne sera pas définitif avant 1 bon mois mais cet effet « écrasé trop près du crane » est il normal et va t il s’atténuer ? Vous remerciant pour votre réponse

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour,
      Ne vous inquiétez pas car il est beaucoup trop tôt pour juger d’un quelconque résultat. Très souvent, au début, il y a un aspect qui fait penser à une hypercorrection mais le cartilage tend à se relâcher un peu. Cela va certainement s’atténuer dans le courant des prochaines semaines. Pour ce qui est de l’asymétrie cela est assez fréquent (jusqu’à une certaine mesure…) les premières semaines en raison des contraintes apportées aux cartilages et aux œdèmes. Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • christine dit :

    Bonjour, Mon fils de 9 ans a les oreilles décollées et souhaiterai une opération permettant de les recoller.
    J’ai oui dire qu’une prise en charge par la sécurité sociale était possible, si cela est exacte quelles démarches doivent être entreprises pour une telle prise en charge?
    Est-ce avec le chirurgien qui pratiquera l’opération qu’il faut remplir un dossier spécifique ou une démarche auprès de la sécurité sociale doit elle être entreprise au préalable? Merci par avance pour votre réponse!

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, Il n’est pas nécessaire de faire une demande d’entente préalable pour une prise en charge pour une correction d’oreilles décollées. Celle-ci est automatique s’il existe un décollement « véritable » qui entraine une gêne psychologique ce qui a l’air d’être votre cas.
      Je reste à votre disposition si vous aviez des questions complémentaires. Cordialement

  • sylvie dit :

    Un grand merci pour votre réponse que j’attendais avec impatience

  • tonyche 0379 dit :

    Bonjour.
    je me suis fait opérer des oreilles , il y a 10 ans. Mes oreilles sont trop collées et j aimerais savoir si il est possible de redecoller les oreilles et si cette intervention est lourde. Et savoir si cela est frequent. Pouvez vous me donner un ordre de prix. Dans l attente d une reponse, merci d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour, Ne vous inquiétez pas.., souvent les premiers jours avec l’œdème les patients peuvent avoir cette impression. Il faut savoir que, lors de la cicatrisation (qui se fera sur plusieurs semaines), les oreilles vont se dessiner et l’aspect esthétique va très certainement se normaliser. Quoi qu’il en soit si une éventuelle intervention était indiquée il ne faudrait pas la réaliser avant plusieurs mois, le temps que les tissus puissent être stables et matures. Je reste à votre disposition. Cordialement

  • Adèle dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai subi une otoplastie jeudi dernier sur les deux oreilles. On m a ôté le gros pansement le lendemain, le chirurgien m’a dit que l’operation etait une reussite et à présent, je fais moi même les soins a la biseptine deux fois par jour et porte un bandeau jour et nuit pendant 1 mois puis la nuit pendant encore un mois. Les douleurs sont très légères et je prends des antalgiques seulement le soir.
    Sur une seule des deux oreilles, j’ai constate de retour à la maison pendant mes soins que le chirurgien avait incisé et fait des points sur la partie extérieure de la conque (sur le bas) mais pas sur l’autre oreille. Du coup, je m interroge sur cette pratique ? qu’en pensez vous ? l’avez vous deja fait ? J’ai peur que ce soit assez visible ensuite.. je dois revoir mon chirurgien dans 15 jours et lui poserai la question mais j’aurais aimé avoir votre avis. De même, cette oreille semble tres légèrement moins bien collée. Est ce que l’asymétrie peut etre provisoire (dû au fait que cette oreille soit plus enflee que l’autre car plus sollicitée pendant l’opération ?) et du coup se corriger naturellement avec le bandeau et le temps ?
    Merci pour votre avis, bien cordialement,

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. J’ai du mal à vous répondre. Retenez qu’une incision au niveau de la face antérieure de la conque est possible en cas d’importante « hypertrophie conquale ». Peut être qu’il y avait une importante asymétrie initiale ? L’otoplastie est récente et ne vous inquiétez pas, une asymétrie temporaire peut tout à fait être possible au début en raison de la présence d’œdèmes qui peuvent être variable d’une oreille à l’autre. Les choses rentreront certainement dans l’ordre au courant des semaines qui vont suivre et les cicatrices, passée la période hyperplasie ne devraient plus se voir. Gardez comme vous l’a dit votre chirurgien, votre bandeau jour et la nuit, en tout cas les 2 premières semaines. Je reste à votre disposition si vous aviez d’autres questions. Cordialement

  • charmante dit :

    bonjour. SVP, je voudrais savoir s’il existe une méthode pour changer la forme de mes oreilles, notamment la partie supérieure qui est trop « pointue ». je suis vraiment gênée, tout le monde me regarde dans les oreilles quand je parle, et encore ils me regardent sans cesse…au fait, la partie supérieure est collée sur elle-même (mais détachée du crane) au point qu’on la voit de face sous cette forme ^ (un V renversé!), mais de profil, ça ne se voit pas, on voit juste que c’est un peu collé. des fois on me dit que j’ai des oreilles de Dracula!!!. je voudrais également savoir combien cela me coutera s’il existe bien un moyen de changer cette mal formation. je vous remercie d’avance.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Je vous remercie pour votre commentaire et cette description mais il est vrai qu’une photo m’aiderait pour savoir si je peux améliorer les choses. Pouvez-vous me l’adresser via le formulaire de contact ? Je reste à votre disposition. Cordialement

  • TARA dit :

    Ma fille Tara 10 ans a été opérée fin avril des deux oreilles pour corriger leurs décollements. Tout c’est bien passé, sauf que à partir de mi juin elles se sont re-décollées enfin surtout une plus que l’autre,et elle est revenue en position initiale. Est ce que cette complication est courante? J’ai revu son chirurgien cette semaine, il semblait étonné du résultats et se demande si les points ne se sont pas résorbés trop tôt ce qui expliquerait le résultat . Il me propose de la revoir d’ici six mois afin que la cicatrisation soit plus avancées et me propose de l’opérer à nouveau en avril 2014. Je m’inquiète un peu. Est ce qu’il est possible d’être confronté à un nouvel échec lors de cette nouvelle opération? Merci pour votre avis .Cordialement.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Fort heureusement, les redécollement après la correction d’oreilles décollées sont rares et l’otoplastie reste une technique fiable à mes yeux. Toutefois, durant le temps de la cicatrisation, les oreilles restent fragiles les premières semaines et c’est pour cela qu’il est important de les protéger avec un bandeau, et ce notamment la nuit pour éviter tout traumatisme qui risquerait d’agir sur le résultat…
      Votre chirurgien a raison, il est pour l’instant important d’attendre que les tissus cicatrisent et arrivent à maturité ; attendre 6 mois pour une reprise me semble être une bonne chose. Un nouvel échec lors d’une reprise est possible mais n’y pensez pas et je suis certain que le chirurgien mettra tout en œuvre pour mettre des points suffisamment forts qui ne se résorberont pas, pour façonner «définitivement» le cartilage. En attendant je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions. Cordialement.

  • Ayasha dit :

    Bonjour Dr Picovski,
    je me permets de vous écrire car j’ai subi une otoplastie le 1er août dernier et je me pose quelques questions quant au résultat définitif (qui je sais, ne le sera qu’au bout d’1 à 2 mois).
    J’ai 22 ans et depuis toute petite, j’avais les oreilles décollées présentant à la fois le défaut de proéminence de la conque et le défaut de plicature de l’anthélix. Je trouvais la forme de mes oreilles assez harmonieuse malgré cela, cependant j’ai souffert de moqueries dans l’enfance et j’avoue qu’en grandissant je ressentais mes oreilles trop voyantes. J’ai donc eu recours à ce geste avec l’objectif de recoller légèrement mes oreilles tout en conservant leur forme assez arrondie.
    Aujourd’hui cela fait 3 jours que l’opération a eu lieu et l’aspect de mes oreilles est du type « elfes ». En effet, ne souhaitant pas des oreilles plaquées ni trop recollées, j’ai préféré demander au chirurgien de réduire légèrement le décollement au niveau de la conque, et de ne pas replier l’anthélix avec des points de suture mais simplement par râpage (pour fragiliser le cartilage). Sur ce dernier point, est-il possible que l’anthélix se redresse vers l’arrière durant la cicatrisation avec le bandeau (porté jour et nuit pendant 1 à 2 mois).
    Si non, sera-t-il envisageable d’effectuer une retouche sur l’anthélix (légère plicature par des points) ? Combien de temps faudra-t-il attendre ?
    Je vous remercie par avance en espérant que vous trouverez le temps de me répondre.

    • Dr Picovski dit :

      Bonjour. Plusieurs choses.
      Vous êtes à quelques jours et à ce stade les oreilles sont très gonflées et il est impossible de conclure.
      Egalement, la fragilisation simple du sillon du cartilage (anthélix) peut être hasardeuse.. et c’est souvent les points de suture (points en cadre) qui permettent de donner, de manière plus sure, la forme souhaitée au niveau de la plicature de l’anthélix.
      Faites attention à ce que le bandeau ne soit pas trop compressif (au niveau de la plicature); en effet si celui-ci appui trop, alors qu’il n’y a pas eu de point en cadre, le pli à ce niveau risque de s’ouvrir… et de majorer le phénomène. Peut être que dans ce cas, il faudrait éviter le port du bandeau…
      Les choses ne pourront être évaluées qu’à partir du 3ème mois. Ce n’est qu’alors à ce moment que les tissus sont matures et qu’un geste complémentaire peut être éventuellement indiqué…selon l’importance de votre gêne. Je reste à votre disposition. Cordialement.